Notre lexique sur les étiquettes, le matériel d'étiquetage et les imprimantes pour étiquettes

Découvrez notre lexique pour tout savoir sur les étiquettes, le matériel d'étiquetage et les imprimantes pour étiquettes.

Notre lexique sur les étiquettes, le matériel d'étiquetage et les imprimantes pour étiquettes

A

ADHESIF : Colle permettant de faire adhérer 2 surfaces entre elles. Généralement en base acrylique ou caoutchouc, avec ou sans solvants. Il peut être permanent, renforcé, enlevable, de sécurité,…

ADHESION ou POUVOIR D’ADHESION : Force de collage d’un adhésif. Elle se mesure en N/cm², après un certain temps après la pose, et sur différents substrats (métal, verre, plastiques,…)

AUTO-ADHESIF : superposition d’un support, d’une colle, et d’un frontal. On parle aussi de complexe auto-adhésif

AVANCE : Sens de déroulement du rouleau d’étiquettes. Distance entre 2 étiquettes

B

BACKING : bande siliconée sur laquelle les étiquettes sont collées. Synonyme : dorsal, protecteur, silicone

BIODEGRADABLE : Matériau répondant à la norme de biodégradabilité NF EN 13432. Synonyme : compostable

BLANC DE SOUTIEN : Couleur supplémentaire blanche qui est imprimée sur le frontal. Généralement indispensable pour des étiquettes transparentes sur certaines zones (sous les codes-barres par exemple)

BOBINE : Rouleau d’étiquettes

BON A TIRER (BAT) : Epreuve numérique (fichier image) permettant de valider le modèle à imprimer avant de lancer la fabrication. Le BAT fait foi et contrat entre le client qui l’a validé et l’imprimeur qui doit le réaliser

C

COMPOSTABLE : Matériau répondant à la norme de biodégradabilité NF EN 13432. Synonyme : biodégradable

CORRECTION : Frontal disposant d’une impression noire (ou bleue foncé) au verso, qui permet d’éviter toute transparence de l’étiquette. L’étiquette peut ainsi masquer totalement le substrat sur lequel elle est posée. Synonyme : étiquette avec colle noire

CUTTER : Dispositif permettant de couper les étiquettes une à une à la sortie de l’imprimante. Suivant les modèles d’imprimantes, ce dispositif est en standard ou en option.

D

DESTRUCTIBLE : Matériau frontal qui va se séparer en très petits morceaux lorsqu’on essaye de décoller l’étiquette du substrat sur lequel elle a été collée. L’étiquette ne peut donc pas être réutilisée ou recollée une seconde fois. (Pour des applications dites de sécurité)

DISPENSER : Dispositif situé à la sortie d’une imprimante. Il permet de présenter l’étiquette pré-décollée de son support, pour une prise en main et une dépose rapide de l’étiquette sur son substrat. Généralement ce dispositif est en option pour chaque modèle d’imprimante. Il peut s’accompagner d’un système de ré-enroulage automatique du backing dans l’imprimante

DOUBLE ENDUCTION : Matériau frontal composé de deux couches de supports adhésifs. Permet d’être collé sur un substrat, et de pouvoir retirer tout ou partie de cette étiquette pour disposer d’une nouvelle étiquette adhésive pouvant être collée dans un second temps

DORSAL : bande siliconée sur laquelle les étiquettes sont collées. Synonyme : backing, protecteur, silicone

DORURE : impression (à chaud ou numérique) à partir de feuilles d’or ou de pigments métalliques. La dorure a des contraintes dimensionnelles quant aux motifs à imprimer

E

ECHENILLAGE : Action d’enlever le frontal adhésif situé autour des étiquettes prédécoupées

ENCOCHE : Découpe partielle de l’étiquette, généralement faite pour la détection des étiquettes par l’imprimante.

ESPACE LATERAL : distance entre le bord de la bobine et le bord de l’étiquette

F

FRONTAL : Matériau de face de l’étiquette, destiné à l’impression et à la découpe. Il existe 2 grandes familles : les papiers (vélin, couché,…) et les films synthétiques (polypropylène, polyéthylène, polyester,…). Synonyme : support. Certains supports sont biodégradables et compostables.

I

INFOGRAPHIE : Ensemble des opérations réalisées sur des logiciels graphiques, et permettant la réalisation d’un fichier numérique prêt pour l’impression

INTERFACE : Les interfaces caractérisent les types de connexion d’une imprimante à l’ordinateur qui va la piloter. Les principales interfaces sont : USB, série, Réseau, parallèle

INTERVALLE : Distance entre 2 étiquettes dans le sens de l’avance

J

JET D’ENCRE : Procédé d’impression qui utilise des encres liquides et autorise des rendus couleurs de qualité quasi photographiques. Il existe 2 types d’encres pour le jet d’encre : à colorants ou à pigments. Les encres à pigments sont les seules agréées pour des étiquettes durables et résistantes à l’eau et aux UV.

L

LARGEUR : largeur de l’étiquette. Correspond à la largeur du rouleau (=« laize ») qui sera livré. C’est toujours le premier chiffre dans le descriptif des dimensions d’une étiquette

LAIZE : Largeur du rouleau d’étiquettes

M

MANDRIN : Tube sur lequel la bande d’étiquettes est enroulée. Il est généralement en carton, ou en plastique pour les étiquettes aptes au contact alimentaire. Les diamètres intérieurs standards de mandrin sont 25, 40, ou 76 mm

MI-CHAIR (ou découpe mi-chair) : refente ou perforation, uniquement du frontal de l’étiquette

P

PLANCHE : présentation des étiquettes sous forme de planches, et non pas en rouleaux. Certaines planches peuvent être passées en copieur laser ou jet d’encre (à valider pour chaque application). Les planches peuvent être aux formats standards (A3, A4, A5) ou formats spécifiques.

PELLICULAGE : ajout d’un film transparent (mat ou brillant) sur un frontal afin de le protéger. Il peut être prévu pour une impression en transfert thermique (repiquage)

PERFORATION : prédécoupes régulières, définies par une longueur de découpe et une longueur d’attache (exemple : 2-1, 2 mm de découpe puis 1 mm d’attache). Les perforations entre les étiquettes permettent de détacher les étiquettes une à une du rouleau d’étiquettes. En cas de pose automatique des étiquettes, les perforations sont à proscrire car elles fragilisent le backing de la bande d’étiquettes

POSE AUTOMATIQUE : Machine permettant la dépose des étiquettes sur les produits, de façon automatique. Chaque machine est adaptée aux formats et types d’étiquettes, aux produits à étiqueter (cylindriques, plats, …), et aux lignes de production industrielles dans lesquelles elle doit être intégré. Ces machines peuvent être équipées d’imprimantes pour réaliser la personnalisation et la pose de l’étiquette au même moment. Ces machines imposent des contraintes sur les rouleaux d’étiquettes (diamètre du mandrin, diamètre maxi des rouleaux, sens d’enroulement)

PROTECTEUR : voir « backing »

Q

QUADRI : impression par superposition de points couleurs, réalisée avec les 3 couleurs primaires (JAUNE, ROUGE, BLEU) et le NOIR. Permet de restituer toutes les nuances d’une photographie

R

REFENTE : découpe à mi chair du frontal de l’étiquette

REFENTE DORSALE : découpe à mi-chair du backing de l’étiquette

RELEASE : Force nécessaire pour décoller une étiquette de son backing ou protecteur. A valider pour les poses d’étiquettes avec machines automatiques

REPIQUAGE : impression par procédé thermique (sur un frontal thermique) ou transfert thermique (avec un film de transfert) d’une étiquette vierge ou pré-imprimée. Le repiquage permet d’ajouter des données variables telles que des références, numéros,  codes-barres. Après repiquage chaque étiquette est différente.

RESOLUTION : La résolution d’une imprimante se définit en dpi (dot per inch = nombre de points par pouce). Le nombre de dpi correspond à la finesse de caractères et de points que l’imprimante pourra imprimer. Plus il est élevé plus l’impression sera fine et qualitative.

ROULEAU : présentation des étiquettes les unes derrières les autres, enroulées autour d’un mandrin

S

SENS D’ENROULEMENT : décrit la position des étiquettes sur le rouleau : à l’intérieur ou à l’extérieur, et leur orientation (droite, gauche, tête, pied), lorsque l’on déroule le rouleau. A valider notamment pour les poses d’étiquettes avec machines automatiques. Synonyme : sens de sortie

SPOT NOIR : impression noire (d’un pavé ou d’une ligne), généralement au verso (sur le backing), permettant la détection des étiquettes par l’imprimante. Indispensable pour les étiquettes transparentes, ou les étiquettes non adhésives avec des formes particulières. Synonyme : Marque noire, Black mark.

SUBSTRAT : Matériau sur lequel l’étiquette est destinée à être collée. Information primordiale à communiquer pour définir le bon adhésif à utiliser

SUPPORT : voir FRONTAL

T

TACK : pouvoir adhésif au moment du collage initial sans pression. Se caractérise par la force nécessaire pour décoller l’étiquette de son substrat après un temps très court. Se mesure en N/cm²

THERMIQUE : traitement chimique d’un papier ou d’un film lui permettant de noircir à la chaleur des têtes d’impressions des imprimantes thermiques ou transfert thermiques. Conseillé uniquement pour des courtes durées de vie des étiquettes (quelques jours), car ces supports sont sensibles aux UV ambiants, et l’impression va disparaitre après quelques jours

TRANSFERT THERMIQUE : l’impression par transfert thermique se fait avec des rubans en cire et/ou en résine (dépend du frontal à imprimer), qui va se déposer sur le frontal de l’étiquette lors du passage sous la tête de l’imprimante transfert thermique. Ce marquage est durable, il peut tenir sur des temps très longs, et résister à des conditions de vie difficiles (t°, humidité, UV, etc..). Le choix du type de ruban dépend de l’utilisation prévue de l’étiquette.

V

VERNIS : ajout d’un vernis brillant sur un frontal afin de le protéger. Il peut être prévu pour une impression en transfert thermique (repiquage)

VITESSE D’IMPRESSION : chaque modèle d’imprimante dispose d’une vitesse maximale d’impression. Elle est exprimée en mm/seconde. Suivant le modèle, la vitesse est réglable à différents paliers jusqu’à la vitesse maximale.

Top